Catherine Ailleaume Psychologue Psychothérapeute Quimper

Comment travaille le thérapeute humaniste ?

 

Dans cette voie, La fonction du thérapeute est de guider et favoriser l'expression des émotions, des pensées, des attitudes qui sont source de souffrance. Il est également centré sur les ressources personnelles qui aident à construire en soi-même un sentiment de sécurité, de confiance...

L'objectif est de (re)devenir, pour soi, un thérapeute, par la bienveillance et la reconnaissance que l'on se porte, ce qui permet de s'aimer et d'aimer les autres et le vivant malgré les blessures de la vie. 

 

 Le thérapeute humaniste n'est pas un être inaccessible doué d'un savoir mystérieux. C'est un professionnel qui sait accompagner, déceler, soutenir afin de favoriser en vous autonomie et reconnaissance. 

 

 Le thérapeute qui s'inscrit dans ce courant fait référence à des attitudes qui sont : 

- La non directivité

- L'écoute inconditionnelle

- La congruence

 

 

 

 

 

La non directivité

Le thérapeute humaniste ne pose pas de diagnostic. Il se défend d'avoir la vérité et d'interpréter les paroles. Son rôle n'est pas directif, sa place est d'aider la personne à mieux se connaître, s'accepter, clarifier ses besoins... 

L'écoute inconditionnelle

Cela signifie d'être capable de recevoir l'expression de l'autre dans sa propre langue, avec ses propres mots, sans réserve, et d'accueillir sans évaluer, critiquer la signification particulière, originale que la situation a pour lui. 

La congruence

C’est la capacité pour le thérapeute d’être soi -même, dans une attitude authentique et chaleureuse.

C'est le socle de la relation du praticien humaniste: pouvoir s'impliquer par une présence à l'autre et à soi-même.

Cet état de présence, de disponibilité à l'autre et à soi induit une plus grande perception du ressenti.



Psychologue Quimper